À propos de voix Juives Indépendantes:

Q : Pourquoi êtes-vous un groupe juif ? Pourquoi pas simplement un groupe pour la paix ?

Certaines organisations de la communauté juive canadienne prétendent s’exprimer pour l’ensemble des Juifs alors qu’elles apportent un soutien inconditionnel à Israël. C’est le cas du Centre Consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) par exemple, qui déclare sur son site internet : « Le CIJA a été formé comme un organisme non partisan chargé de superviser les efforts de représentation de la communauté juive visant à améliorer la qualité de vie des Juifs au Canada et à l’étranger, accroître le soutien accordé à Israël et renforcer les relations canado-israéliennes et Québec-Israël. »

VJI a été créé par des Juifs canadiens qui souhaitent dire aux autres Juifs et aux non-Juifs qu’il existe parmi nous des personnes qui adhèrent aux valeurs universelles et qui sont déterminées à dénoncer les violations par Israël des droits humains et du droit international. Nous sommes indépendants de groupes tel que le CIJA et espérons faire entendre notre voix dans l’ensemble du Canada et à l’international.

Nous pensons que les Juifs ont un rôle essentiel à jouer pour changer la politique canadienne vis-à-vis d’Israël et pour éduquer d’autres Juifs à la réalité du conflit israélo-palestinien. L’État d’Israël prétend agir au nom du peuple juif : c’est à nous de faire savoir au monde entier que de nombreux juifs sont opposés aux crimes qu’il commet. Par-dessus tout, tant que toute critique à l’encontre d’Israël fera face à une accusation d’antisémitisme, il sera de notre responsabilité de défendre la liberté d’expression. La critique des lois et des politiques d’un État n’est absolument pas de l’antisémitisme, tant que le peuple juif n’est pas assimilé à l’entité politique.

En tant que Juifs, nous avons un privilège de parole sur cette question. Israël prétend nous représenter, c’est pourquoi il nous incombe de proclamer haut et fort « pas en notre nom ». En tant que Juifs, nous savons faire la distinction entre l’antisémitisme réel et la manipulation cynique du terme, dont Israël se sert comme bouclier face aux accusations publiques.

Q : J’ai entendu parler d’autres groupes pour la paix. En quoi VJI est-il différent ?

Certains groupes juifs prétendent œuvrer pour la paix, mais finissent souvent par justifier les transgressions d’Israël. Le but de VJI est de critiquer Israël lorsqu’il viole le droit international ou les droits des Palestiniens, en dépit du fait que cette prise de position soit impopulaire au sein de la communauté juive canadienne, et de la société canadienne en général.

VJI se distingue également de ces soi-disant groupes pour la paix :

  • En questionnant la prétendue bonne volonté de l’élite politique américaine et israélienne et en dénonçant les négociations de « paix » asymétriques ;
  • En promouvant la justice afin qu’une paix durable et enracinée dans les valeurs juives humanistes puisse advenir.

Cette paix ne peut advenir qu’en mettant un terme aux violations systématiques des droits des Palestiniens par Israël. Nous ne pouvons pas laisser Israël et les États-Unis imposer leurs solutions aux Palestiniens – et le Canada suivre aveuglément.

Q : Dois-je être Juif pour adhérer à VJI ? 

Vous devez être juif pour être membre de VJI. Toutefois, si vous partagez nos valeurs et n’êtes pas juif, nous vous invitons à devenir un « sympathisant VJI », ce qui vous donne le droit de participer aux initiatives des comités locaux au même titre que les membres. Mais seuls les membres peuvent voter les résolutions lors de nos assemblées d’adhérents et faire partie du Comité de Pilotage.

Q : Comment puis-je m’impliquer ?

Vous pouvez commencer en adhérant à Voix Juives Indépendantes ! Il est très facile de devenir membre. Vous pouvez adhérer en complétant ce formulaire, et si vous n’êtes pas sans revenu, en payant une cotisation qui vous convient. Vous pouvez aussi adhérer en envoyant un chèque à l’adresse indiquée en bas de page. Plus vous donnez, plus vous soutenez notre travail !

Vous pouvez également vous inscrire à nos alertes d’action en ligne.

Dites-nous où vous êtes, nous vous dirigerons vers un comité local de votre région ou vers l’un de nos nombreux partenaires, au Canada et dans le monde, qui mène des actions similaires.

Tout ce que vous pouvez faire sera grandement apprécié et contribuera à aider le peuple assiégé de Palestine.

À propos de la politique de Voix Juives Indépendantes:

Q : VJI est-il un groupe sioniste, antisioniste ou post-sioniste ?

VJI ne se définit pas en fonction du sionisme. Nos membres ont des opinions variées sur la situation en Israël-Palestine. Nous accueillons des personnes de différents points de vue politiques, leur demandant seulement d’adhérer à nos principes fondamentaux :

  • Le retrait d’Israël des territoires arabes occupés en 1967
  • L’égalité pour tous les citoyens, dans un ou deux États.
  • La reconnaissance du droit au retour des Palestiniens

Q : Quelle est la position de VJI : un ou deux États ?

VJI ne prend pas position sur cette question. Nous considérons que cela doit résulter de négociations non-coercitives entre Israéliens et Palestiniens. Nous insistons toutefois sur le fait que, quelle que soit la décision finale d’opter pour un ou deux États, tous les citoyens doivent disposer des mêmes droits.

Q : Quelle est la position de VJI concernant les réfugiés palestiniens ?

VJI s’appuie sur la Déclaration Universelle des Droits Humains, qui inclut le droit pour les réfugiés de retourner à leurs foyers et leurs propriétés. La paix ne sera possible qu’avec la reconnaissance par Israël de ce droit de retour, ainsi que par une solution négociée et mutuellement consentie, basée sur les principes établis dans le droit international, notamment le retour, la compensation et/ou la réinstallation.

Q : Soutenez-vous Boycott, Désinvestissement et Sanctions contre Israël

En réaction à des décennies d’intransigeance d’Israël, VJI a adopté l’appel Palestinien au Boycott, Désinvestissement et Sanctions, approuvé par plus de 170 organisations de la société civile palestinienne. De notre point de vue, il s’agit d’un moyen non-violent de faire pression sur Israël et de l’obliger à prendre les mesures nécessaires pour établir une paix réelle, enracinée dans la justice pour tous – une approche qu’Israël rejette jusqu’à ce jour. Nous soutenons des groupes tels que l’Église Unie du Canada qui a adopté le boycott des produits issus des colonies israéliennes.