Des Montréalais descendront dans la rue contre l’Accord de Libre-Échange Canada-Israël dans la circonscription de Trudeau

Pour Diffusion Immédiate

Des Montréalais descendront dans la rue contre l’Accord de Libre-Échange Canada-Israël dans la circonscription de Trudeau

Quoi: Une manifestation contre le plan d’annexion d’Israël et contre l’Accord de Libre-Échange Canada-Israël

Quand: Dimanche 9 Août à 14h, à l’extérieur du Métro Jarry

Portes-paroles: Aaron Lakoff, Voix juives indépendantes, 514-317-6288, aaron@ijvcanada.org (français ou anglais)

Mostafa Henaway, Academics for Palestine, Université Concordia, 514-659-0106, mhenaway@gmail.com (Anglais)

Montréal, 7 Août 2020 – Des Montréalais représentant une large coalition de groupes communautaires et syndicaux prendront part à une manifestation dans la circonscription de Justin Trudeau ce dimanche 9 août pour exiger que le gouvernement canadien fasse davantage pour mettre fin au mépris flagrant d’Israël pour le droit international. En Janvier 2020, l’État israélien a annoncé qu’il annexerait illégalement, à partir du 1er Juillet, 30% de terres à l’intérieur de la Cisjordanie occupée.

Alors que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a pour l’instant retardé le plan d’annexion, cette menace sans précédent à la paix au Moyen-Orient se profile toujours. Cette manifestation à Montréal demandera à Justin Trudeau et au gouvernement canadien d’annuler l’Accord de Libre-Échange Canada-Israël (ALÉCI) comme moyen de dissuasion contre l’annexion. Selon un récent sondage EKOS, 74% des Canadiens s’opposent au plan d’annexion d’Israël, et 42% des Canadiens veulent imposer des sanctions économiques et/ou diplomatiques contre Israël si le plan d’annexion se poursuit.

« En poursuivant l’ALÉCI, le gouvernement canadien donne une couverture à l’État israélien pour qu’il continue de violer le droit international en toute impunité » dit le militant Mostafa Henaway, un doctorant à l’Université Concordia de Academics for Palestine.

“Le Canada est complice de l’annexion des terres palestiniennes. Ici, au Québec et au Canada, en raison de nos relations économiques et diplomatiques avec l’État israélien, nous avons une responsabilité profonde envers le peuple palestinien, et cela signifie que nous avons la responsabilité de faire campagne pour l’abolition de l’ALÉCI jusqu’à ce que les droits et l’autodétermination des Palestiniens soient respectés”.

“Israël est un État Hors-la-loi et son plan d’annexion est criminel”, dit Omar Ben Ali, un Montréalais palestinien, originaire de la vallée du Jourdain en Cisjordanie. “En tant que Palestiniens, nous appelons les pays puissants du monde tels que la France, le Royaume-Uni et le Canada à tenir tête à Israël en imposant des sanctions”.

“L’annexion sonne le glas de toute perspective d’une paix juste en Israël-Palestine” explique Aaron Lakoff de Voix juives indépendantes (VJI). “En tant que juifs canadiens, nous reconnaissons le danger que représente ce plan pour les Palestiniens et les juifs du Moyen-Orient, et nous trouvons honteux que notre propre gouvernement ait si peu fait pour l’arrêter. Justin Trudeau n’a fait que parler et n’a pas agi au sujet de l’annexion, et il est grand temps qu’il joigne l’action à la parole en annulant l’ALÉCI.”

Les manifestants de Dimanche se réuniront à l’extérieur du métro Jarry pour des discours, avant de se rendre au bureau de circonscription de Justin Trudeau situé sur Crémazie.