Plus fort·es ensemble – campagne de financement 2022 de VJI

Vous arrive-t-il de rêver d’un Israël-Palestine post-apartheid? De l’abolition des lois discriminatoires à l’égard de la population palestinienne? De l’égalité des droits pour tous·tes « entre le fleuve et la mer »? De communautés florissantes – musulmanes, juives, chrétiennes et druzes, d’expression arabe ou hébraïque – vivant en harmonie?

C’est la vision que défend Voix juives indépendantes au quotidien.

Notre organisation est fière de militer pour un avenir meilleur en Israël-Palestine, et c’est grâce à nos membres et sympathisant·es, dans l’action et la collaboration, que nous avons pu en faire autant.

Mais VJI fait face aujourd’hui à un risque bien réel de devoir revoir à la baisse ses activités et ses projets pour la prochaine année si nous n’arrivons pas à recueillir 75 000 $ dans les semaines qui viennent. 

Veuillez faire un don à VJI dès aujourd’hui pour soutenir nos activités essentielles et nous permettre de continuer à remplir notre rôle de contre-pouvoir.

Created using the Donation Thermometer plugin https://wordpress.org/plugins/donation-thermometer/.$75,000Raised $55,187 towards the $75,000 target.$55,187Raised $55,187 towards the $75,000 target.74%

À quoi servent vos dons?

Un don de 18 $ servira à payer un mois de service d’hébergement web pour le site de notre campagne « No IHRA ».

Un don de 50 $ servira à payer l’impression d’une bannière que l’une de nos sections locales pourra utiliser lors de manifestations ou de rassemblements.

Un don de 250 $ servira à couvrir les coûts d’un webinaire avec un·e conférencier·ère inspirant·e.

Un don de 500 $ servira à couvrir les coûts de production d’épinglettes « Solidarité avec la Palestine » que les membres de nos sections locales pourront distribuer lors d’événements et de rassemblements.

Un don de 1 500 $ servira à couvrir les coûts de production d’une vidéo promotionnelle que nous utiliserons dans le cadre de nos campagnes.

Quelques-unes de nos réalisations en 5782/2022

  • En mars, nous avons lancé « Ensemble contre l’apartheid », une nouvelle campagne qui vise à sensibiliser la population canadienne au sujet de l’apartheid israélien, à briser le tabou l’entourant et à inciter les gens à l’action. La campagne comporte notamment un engagement contre l’apartheid, qui a déjà été signé par de nombreuses figures politiques de premier plan, des artistes et des milliers d’autres personnes; 
  • En octobre, nous avons publié un important rapport, intitulé « Unveiling the Chilling Effect: The Suppression of Speech on Palestine in Canada » [Lever le voile sur un climat délétère : la suppression de la liberté de parole sur la question palestinienne au Canada], dont nous savons déjà qu’il sera un puissant levier pour combattre le racisme anti-palestinien et les fausses accusations d’antisémitisme dans les prochaines années;
  • Tout au long de l’année, nous avons intensifié notre campagne « Non à l’IHRA »afin de contrer les efforts du lobby pro-Israël visant à faire taire celleux qui soutiennent la Palestine, ce qui a mené à d’importantes victoires, notamment auprès de l’Association des professeures et professeurs d’université, de l’Université de Toronto et de la York Region District School Board; 
  • Nous avons consolidé nos 18 sections locales, implantées dans des villes et des campus de partout au pays, qui ont réussi à rebondir dans la foulée de la pandémie et sont maintenant plus actives, plus intergénérationnelles et plus efficaces que jamais; 
  • Nous avons commencé à offrir deux nouveaux ateliers sur l’éducation relative à la Shoah et sur la lutte contre l’antisémitisme dans une perspective de pensée critique. Ces ateliers ont été offerts à des associations étudiantes, des syndicats et des groupes communautaires.